Projets d'exploration

Projet West Raglan

Royal Nickel détient une participation d'environ 48% dans Orford Mining Corporation (symbole ORM à la Bourse de croissance TSX), une société publique dont les principaux actifs sont une participation de 100% dans les propriétés Qiqavik et West Raglan dans le nord du Québec et des propriétés dans la ceinture aurifère de la Caroline aux États-Unis.

Projet West Raglan

West Raglan est un projet d'exploration avancé de Ni-Cu-EGP dans la ceinture de Cape Smith, au Nunavik (Québec). La ceinture de Cape Smith renferme des gisements de nickel polymétalliques de haute qualité et compte deux mines en exploitation: la mine Nunavik Nickel ainsi que la mine Raglan de Glencore.

La géologie de la propriété West Raglan comprend les roches volcaniques et sédimentaires des groupes Chukotat et Povungnituk, recoupées de roches ultramafiques de la suite du Lac Esker. Les intrusions ultramafiques de la zone Frontier de la propriété West Raglan sont situées dans la même position stratigraphique que l’ensemble des gisements de la mine Raglan de Glencore.

Les travaux d'exploration menés jusqu’à ce jour à West Raglan ont permis d'identifier des minéralisations de sulfures affleurantes sur plus de 35 km de longueur, avec des travaux encore limités dans de nombreuses zones. Les signatures magnétiques, la lithogéochimie et la géologie sont les mêmes dans la zone Frontier de West Raglan qu’à la mine Raglan de Glencore. La partie sud de la propriété présente des anomalies magnétiques et de till suggérant une minéralisation s’apparentant à celle du la mine de Nunavik Nickel (tonnage plus important, teneur élevée en Cu et MGP).

 

Télécharger - Rapport technique sur le projet West Raglan, Québec, Canada (en anglais, février 2017)